Jean GODIN

 

Je peins depuis 50 ans. Après une période abstraite je suis revenu au figuratif libre. A une période, j’ai beaucoup aimé le travail des peintres de l’Ecole de Paris et le mouvement misérabilisme représenté entre autres par Bernard Buffet, Jean Jansem, et Michel de Gallard.

Tout en gardant un graphisme marqué, je me suis très vite éloigné de de ce courant pictural pour me diriger vers une peinture joyeuse et colorée. Je peins beaucoup de paysages et la présence de l’eau est très fréquente dans mes compositions, certainement une influence de la Loire, fleuve de ma région natale. L’été la Loire présente d’immenses bancs de sables bordés de végétation luxuriante. Ces paysages, tout en restant majestueux, donnent une impression de calme ou les bancs de sable jouent avec les gris de l’eau du fleuve, alors que les arbres apparaissent presque noirs. J’aime beaucoup aussi représenter les fleurs sauvages glanées au cours de mes promenades sur les rives du fleuve et particulierement les coquelicots, dont le rouge éclatant fait vibrer tous ces paysages.

L’hiver et les paysages de neige m’attirent beaucoup, car à ce moment, le graphisme des arbres est magnifique et permet de jouer sur la toile avec les lignes des branches, partie constitutive de mes peintures. En fait je peins ce qui me touche profondément sans trop me poser de questions. J’essaie de transposer l’émotion que ces paysages, ces fleurs ont fait naitre en moi.

 

 

                                     

1943 né a Angers

Il étudie à l’école nationale supérieure d’Angers.

Angers est située au sud-ouest de Paris, et est la capitale de la région de la Loire. La région de la Loire est apellée le jardin de la France. Les nobles y habitaient pour le beau paysage pitoresque. Beaucoup de chateaux y ont étés construit .

 

                                  

 

 

chateaux de Brisac ブリザック城

chateaux de saumure ソミュール城

EXTRAITS DE PRESSE

 

Jean Godin s'achemine vers une plus profonde affectivité, une sensibilité plus sensuelle, vers une sorte 

d'intimité picturale dans laquelle, seuls, les véritables créateurs peuvent pénétrer. Son message n 'est plus la résonance d 'une agréable évocation mais une puissante création artistique qui s 'impose et s'imposera à travers la réussite. Une sorte de communication intérieure inspirée par les yeux naïfs du poète et les mains habiles du magicien .

Jacques Pierre.

 

 

Au sortir d'un rêve, Jean Godin a vu la beauté toute simple que la nature offre aux yeux neufs.

Anne Catherine.

Ouest france,Laval.

 

Jean Godin traduit parfaitement dans sa peinture un certain romantisme contemporain attaché au sentiment de solitude et du respect du passé, et à une communication sincère et directe avec la nature.

Michel Maison.

Presse Océan.

 

Demeurent ces transparences nacrées modulées dans une gamme aux acidités adoucies, obtenues par des glacis légers, et qui font à Jean Godin une facture exclusive.

Joseph Fumet.

Courrier de l 'ouest.

 

Jean Godin impose toujours sa personnalité par une interprétation essentiellement sensorielle et donc sensible. Mais, depuis longtemps, on a admis en art que la sensation est préférable à l 'objet qui la fait naître. Aussi, convient-il de souligner l 'intérêt de cette exposition.

Michel Maison.

Presse Océan.

 

Jean Godin met en page avec une adresse consommée une peinture de lumière, de soleil et de joie qui nous parle de son bonheur d 'être.

Elisabeth Soutra.

Courrier de la Mayenne.

 

 

Jean Godin, un artiste qu' émerveillent les "belles" choses de la vie, un homme qui a choisi de vivre tranquillement sa passion et qui sait où se trouvent les vraies valeurs. Une simplicité rare et précieuse.

Alain Dutasta .

Nouvelle République,Angers.

 

Lorsque l 'on parcourt les cimaises où se trouvent exposées ces toiles récentes, on ne peut qu' être sensible à la lumière subtile qui émane de toutes celles-ci et en accentue l 'évident lyrisme. C' est que le peintre est un maître des glacis... Jean Godin est un coloriste dont les toiles justifient l 'adage bien connu : "Quand la couleur a sa richesse, la forme acquiert toute sa plénitude ".

Jean Pierre Foucher.

Nantes Poche.

 

Tout dans cette peinture est sérénité et rayonnement secret, aussi bien dans les paysages d 'automne et 

d'hiver aux broussailles rousses qui accrochent les derniers éclats du soleil que dans les prairies toutes vibrantes de vie végétale. Cette délicatesse d'expression est renforcée par le recours à une technique très habile qui consiste à achever le tableau par une sorte de graphisme en surimpression qui semble littéralement écrire l'image tout en lui gardant allégresse et légèreté. Jean Godin nous introduit dans un monde harmonieux et transparent .

Yves Cosson.

Presse Océan

 

Jean Godin, par un travail de glacis, fait honneur à ses maîtres hollandais classiques ou à l'anglais Turner qui 

l’ont inspiré.

Claude Choplin .

Nouvelle République .Blois .

 

Jean Godin aime la Loire. Mais pas la Loire asséchée en été ou chargée en hiver. La Loire auréolée de la lumière automnale, une lumière qui lui permet de donner le maximum d'intensité aux couleurs extraites de sa palette et posées comme une brume matinale un peu cotonneuse sur cette eau assoupie et un peu endormie à la veille des crues. La Chapelle des Jacobins: un cadre exceptionnel pour un peintre qui l'est tout autant.

O.R.

Blois .

 

Il traîne à sa palette le gris du ciel saumurois. Il l'emporte   jusqu' en Provence, dans la garrigue ou sur les toits de St.Tropez. Jean Godin en profite pour faire flamber les murs qui semblent encore chargés de la chaleur de la lumière du jour. Devant ces murs rougeoyant encore, il griffe la toile de détails vibrants .

Nouvelle République,Tours.

 

D' une période à l'autre demeure dans l’œuvre de Jean Godin une constante, un fil conducteur, un trait de caractère: il pratique une peinture de réflexion. La pochade d'humeur ne semble pas son fait mais bien plutôt le travail patient de l'alchimiste du climat. Et en même temps, il "ébouriffe" un graphisme verveux, il griffe, lacère, tiraille son dessin en fins réseaux dont le dynamisme sous-tend la composition. En cela, le romantisme de ses atmosphères n'exprime pas la douceur de l'abandon, un spleen, mais au contraire son projet volontariste, fermement conduit. Le "legato" de sa facture est finalement plus référé à la pointe sèche qu'à la tendre aquarelle.

Jean Godin et son travail de peinture ne se laissent pas clore sous le vernis importun des définitions. Il faut marcher à son pas pour bien entendre sa confidence, entrer en résonance, se laisser charmer par ses sortilèges discrets, retenus, précieux comme un parfum peu répandu .

Joseph Fumet.

Courrier de l 'Ouest.

 

Une œuvre très particulière, qui dépasse la vision, qui va chercher la douceur et l’étrangeté d’une atmosphère qui est la plus proche d’une poésie que peut dégager un lieu, et qui reste une fenetre ouverte sur le monde merveilleux des contes et des fées. Les peintures de Jean Godin sortent de leur origine pour prendre leur particularité qui est celle ou l’on s’attend à entendre déclamer un poème de Verlaine ou de Baudelaire. Mieux encore si les vers qui existent ne s’y prêtent pas, leur création est contenue dans la toile. Pour cela, Jean Godin ouvre son premier plan comme une invite à venir parcourir son paysage. Les villages sont en harmonie avec la nature. Les maisons y ont poussé librement, en dehors de toutes contraintes, là où l’envie des habitants les a voulues. Ailleurs un étang aux rives indomptées se prélasse paresseusement parmi les prairies et les vergers. Loin, très loin de la stricte géométrie des cubistes, et bien au contraire de ceux-ci, Jean Godin a rendu toute sa fantaisie à la nature. Gustave Mahler a écrit le poème de la Terre, Jean Godin l’a peint.

Christian GERMAK

Arts Actualités Magazine

Janvier 2003

 

* Musée d'Ernée. (53) 

* Musée du Gémmail,Tours. (37) 

* La Nouvelle République,Tours. (37)

* Direction régionale EDF,Tours. (37)  

* Mairie d 'Ecouflant. (49) 

* Mairie de St. Gemmes sur Loire. (49) 

 

* Mairie de St. Gilles Croix de Vie. (85) 

 

* Mairie d 'Angers. (49) 

* Mairie de St. Aubin de Luigné. (49) 

* Communauté de communes de Thouars. (79) 

 

* Mairie de Carquefou. (44) 

* Mairie de Clairac.  (47) 

* Crédit Agricole de Vendée. (85) 

* Mairie d’aiguillon. (47)

 

COLLECTIONS PRIVEES 

 

France. Russie.  Ukraine. Allemagne. Suisse. Japon. Kenya.Singapour. Arabie Saoudite.

Cameroun. Cote d 'Ivoire. Réunion. Martinique. Angleterre.

Canada. USA.

Belgique.  Roumanie.  Liban.

 

 

DISTINCTIONS  受賞歴

* 2ème Prix des Jeunes Peintres du Val de Loire. (73)

* Prix du Public de .Brissac. (76)

 * Sélectionné Horizon Jeunesse Indépendants,Paris. (80)

* Prix des Gouverneurs du Lions Club d’Angers. (80)

 * Mention spéciale du Jury et Prix du Public de Brissac.(81)

* Prix du public Les Rosiers sur Loire. (82)

 * Prix Jean Meunier du Gémmail,Tours. (83)

* Finaliste du Grand Prix International du Gémmail,Tours. (83)

 

* Prix du Public,Pornic. (83)

* Médaille d 'or,Les Moutiers. (83)

* Prix Monique Bourgeois,Cholet. (83)

 * Grand Prix de St.Gemmes sur Loire. (85)

 * Grand Prix d 'Ernée. (86)

 * Prix du Public,Salon du Tricastin. (88)

* Invité d 'honneur de St.Gemmes sur Loire. (88)

* Médaille de Bronze,Salon des Artistes Français,Paris. (89)

 * Prix du Lions Club,Salon des Artistes Français,Paris. (89)

 * Nommé Sociétaire des Artistes Français en 1988.

* Nommé Sociétaire du Salon d 'Automne en 1990.

* Prix du Public,Salon de St. Gemmes sur Loire. (92-94-95-00-01-02-03-05)

 * Invité d'honneur,Salon de Saumur. (92)

 * Médaille d 'honneur de Murs Erigné. (92-99)

 * Grand Prix de la ville de Trélazé. (98)

 * Prix du Salon de St. Aubin de Luigné. (01)

 * Prix du Public, Salon de St. Aubin de Luigné. (02)

 * Prix du Sénat,Salon de Chinon. (02)

 * Grand Prix de la Communauté de Communes,Thouars. (02)

 * Invité d’honneur,Salon de la Pommeraye. (02)

 * Invité d’honneur,Salon de Soulaire et Bourg. (04)

 * Prix de l’Assemblée Nationale,Salon de Chinon. (04)

 * Prix de peinture,Salon de Carquefou (04) et invité d’honneur. (08)

* Prix des Amis du vieux Chinon ,Salon de Chinon. (06)

 * Prix de la ville de Clairac. (07)

  * Prix du public, Salon de Thouars. (08)

 * Nommé Sociétaire de Artistes pour l’espoir. (07)

  * Prix du mécénat, Salon de Clairac. (11-12)

* Prix du Public,Salon de St Aignan de Grand Lieu. (11)

 * Prix du Public,Salon de Trélazé. (13)

 

 


 

 

 

Art actualite magazine